La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Partagez-nous

LOGICIEL CUMA: Dynacom apportera une série de changements à sa grille tarifaire qui touchera tant le prix des licences d'utilisation que l'abonnement au programme de soutien Service Privilège prochainement.______ IMMATRICULATION DES VÉHICULES EN CUMA: Avec l'élection d'un nouveau gourvenement de la CAQ, l'Association poursuit ses démarches afin de faire à nouveau reconnaître les CUMA comme "producteur agricole" auprès de la SAAQ.______FACEBBOOK: plus de 300 membres partagent désormais la page Facebook de l'Association des CUMA du Canada merci de votre intérêt!_____PRIX DES ÉQUIPEMENTS: Avec la hausse du prix de l'acier sur le marché mondial, les équipements agricoles subiront une pression sur leur prix de vente ce qui peut représenter un frein à la bonne reprise économie.

Contenu

 

 

Découvrir les CUMATravaux de fenaison. Photo: Guillaume CharpentierTravaux de fenaison. Photo: Guillaume Charpentier

La mécanisation de l’agriculture, depuis le début du siècle, a contribué à l’essor de cette activité et demeure, encore aujourd’hui, un des principaux moyens d’obtenir des gains de productivité. Toutefois, pour les entreprises agricoles, le matériel agricole représente une charge économique de plus en plus importante. Voilà pourquoi la CUMA (coopérative d’utilisation de matériel agricole) peut constituer une solution de rechange, permettant de minimiser l’impact économique et financier des frais d’achat de matériel.

 

 

 

Un peu d'histoire

Ce type de coopératives tire son origine de la France, où elles existent depuis plus de 70 ans. Ici au Québec, c’est en travaillant à sa thèse de maîtrise que M. Camille Morneau s’est d’abord intéressé aux CUMA . Après avoir étudié le modèle des CUMA françaises, il a mis sur pied un projet expérimental adapté à la réalité québécoise.  En 1991, forts de la conviction que la CUMA pouvait constituer un outil de développement efficace, des agriculteurs de la région du Bas-Saint-Laurent ont adopté ce modèle. Ce projet a servi de base à la constitution de plusieurs CUMA dans toutes les régions agricoles du Québec. Depuis lors, une soixantaine de CUMA ont été constituées uniquement dans la province de Québec. Cette formule tend à s’étendre à d’autres fins, comme la main-d’œuvre agricole et l’utilisation de matériel forestier.

 

 

En apprendre d'avantage sur Camille Morneau: 

Membre de l'Ordre du mérite coopératif et mutualiste québécois en 1996

Membre honoraire 2009

 

 

 

 

 

 

Mandat

Le principal objectif poursuivi lors de la formation d’une CUMA est d’offrir aux producteurs agricoles membres un cadre légal grâce auquel ils peuvent obtenir des services de location de matériel agricole ou d’autres services à moindre coût, ce qui permet de réduire les besoins de capitalisation de leur propre entreprise.

 

Source : La Direction des coopératives du MDEIE ‘’outils coop’’